Menu Fermer

Une intelligence trop artificielle pour une humanité oubliant son humanité ?

©pixabay.com

Vive l'humanité humaniste !

Clément Montfort, tout comme moi, attendons (mais ne désespérons pas d’obtenir) une réponse du président de la République, ou celle de ses équipes de communicants, sur la question de la résilience française et sur le sujet du collapse qui taraude son premier ministre Édouard Philippe.  

Je vous laisse découvrir le teaser de la saison 2 de la série NEXT :

Cette vidéo nous parle d’une intelligence artificielle qui nous condamne, nous les humains, et ceci, au regard des calculs déjà établis par les machines du club de Rome.  Ces calculs sont compilés dans le rapport Meadows de 1972.

Ce n’est pas vraiment de la science-fiction… 

N’oublions pas que l’intelligence artificielle si chère à notre “progrès”, et notamment celles (les intelligences artificielles) de Facebook et Microsoft, ont dû être déconnectées rapidement après qu’elles soient devenues hostiles à l’humain en l’espace de 24 h ! 

Je vous fournis les liens ici et ou encore pour vérifier les faits.

Au regard des déchets que nous humains produisons, et de notre capacité à détruire notre écosystème, pourrait-elle nous considérer aussi comme un déchet à recycler ? 

Je vais bientôt écrire le second opus de Politique Quantique, un essai de prospective qui traite de l’influence d’Internet sur la capacité des États à maintenir des secrets. Oui, conserver des zones d’ombre à la politique, face à cet outil capable de recouper des informations, un mode opératoire d’enquête usité par la police ou la gendarmerie et les journalistes d’investigation.

Le second livre parlera de la lutte des humains contre l’intelligence artificielle, qui pourtant aujourd’hui nous est vendue comme un salut. Au delà d’être énergivore, elle a déjà la faculté de consulter les serveurs, et de créer ses propres langages qui échappent à ses inventeurs…
Sur certains serveurs, des documents numériques où toutes les techniques de manipulation mentale sont référencées, comme celle des cabinets visant à nous influencer émotionnellement et commercialement. En d’autres termes ce qu’on appelle le neuromarketing.
Le lien ici pour plus de précisions.

Dans mon nouvel ouvrage, cette intelligence artificielle sera hostile à l’humanité, se servira de ces connaissances en manipulation mentale pour conduire l’humain à sa perte, et à s’autodétruire sous son influence cognitive. En disposant des cartes heuristiques d’un maximum d’humains dont elle connaît la vie et la sensibilité grâce aux réseaux sociaux, elle sera capable d’envoyer de manière autonome des messages sur les écrans dont une bonne partie de l’humanité moderne semble numériquement dépendante, des messages sources de conflits et elle fera craquer des gens à travers des bombes cognitives… jusqu’aux pires exactions ! 

Politique Quantique, toutes les personnes qui soutiennent mon travail l’ont déjà reçu.
https://fr.tipeee.com/actu-resilience

 

 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
  • 43
    Partages