Menu Fermer

Faire !

Sortir du virtuel et prouver sa capacité à construire un nouveau système

Screenshot-enjecommun

Aujourd’hui je me suis rendu à Millemont, au château, où se prépare au cœur d’un patrimoine magnifique une action de résilience !

festival-mmm

Qu’il est bon de voir des gens sortir du virtuel, qu’il est bon de constater que des personnes sont déterminées à construire un futur souhaitable. Ils sont là, de tous âges, ici et maintenant, de toute culture, réunis autour d’un idéal de transmission et ils œuvrent à rendre possible une paix durable, résiliente, une protection pour nous tous.

La permaculture humaine permet-la-culture d’un nouveau récit, celle qui m’intéresse c’est celle de la protection. Sur place, j’y ai trouvé du génie, j’y ai découvert de la bienveillance, du contenu et du concret. Je qualifie leur action de : “permaculture de la protection” car ces acteurs du changement n’attendent pas pour agir, le pouce levé est réel et physique, ils ne se racontent pas d’histoires avec quelques émoticônes derrière un clavier, ils ne vivent pas en théorie, ils sont dans la pratique, dans l’expérimentation, dans l’échec et la transcendance de l’échec, pour qu’à chaque nouvel effort l’ensemble, le commun, arrive à du mieux, pour accoucher de ce mieux, et pour mieux imager ces propos en reprenant ceux de Sébastien Bequignon : “C’est en se plantant qu’on se cultive !” Je trouve cette formule tellement juste, tellement à propos ! Alors, que va-t-il donc se passer sur place ?

Ces gens du MMM Fest, en joie, en musique, ensemble, à partir d’aujourd’hui, vont construire pendant 3 jours les ateliers des futurs souhaitables ! Puis viendra jeudi le temps du festival où tout aura été co-construit. Leur pragmatisme me rassure, leurs solutions sont le fruit d’une intelligence du diagnostic vaincu par un pronostic heureux reposant sur une volonté sérieuse, ils sont une ruche, ils vont comparer ce qui fonctionne et ce qui tient de l’espoir, pour construire un “demain” (comme le film) mais réel et aujourd’hui.


De mon côté, en analysant la vie de par ma carrière dans la sécurité publique, de par mon parcours personnel aussi, bref, mon chemin de vie, je n’aime pas l’espoir,  j’y préfère de loin la perspective. L’un conduit à une dimension imaginaire où on gagne tout le temps, alors que l’autre (la perspective) demande de la rigueur, de faire des états des lieux, de ne pas se mentir, de jouer des mises en pratique, de mettre la lumière sur les zones d’ombre, de déboucher les angles morts, de ne laisser aucune chance au malin qui se cache dans le détail, et tous ces efforts de mise en perspective de l’utopie dans un seul but : arriver à un chemin qui conduit l’ensemble vers la solution !

Clairement oui, j’aime ces êtres exceptionnels qui aujourd’hui se rassemblent à cet événement. Ils sont pour moi des gens qui construisent la paix de tous, et cette faculté qu’ils ont de se mélanger immunisés des discours partisans et du clanisme, cette force de se rassembler alors qu’ils sont issus de d’horizons différents, c’est ça qui va construire l’alternative, c’est ça qui va changer le monde, c’est ça qui est notre salut.

Ne rien attendre. Être la solution. Co-Construire ! Alors à tous ces participants du MMM Fest : MERCI !

  • 47
    Partages